LE TAILLAN BASKET
Ici, ici, c'est le Taillan !!!

Projet Club portant sur la période 2013/2017

 
Correspondant au cycle olympique et au renouvellement des instances décisionnelles du club.

 

VOLET SPORTIF

 

L’activité proposée est le Basket Ball aussi bien sous forme compétitive que ludique et/ou loisir.

 

Nous avons ciblé l’activité du club sur la prédominance du secteur féminin. En effet force est de constater que si cette activité basket féminin n’est pas mise en avant elle s’efface presque toujours au profit du secteur masculin.

 

Nous avons actuellement plusieurs équipes de filles dans les catégories ouvertes à la compétition des seniors, des cadettes, et juniors, des minimes et des benjamines. Il n’existe pas dans ces catégories d’équipes de garçons.
L’école de basket qui regroupe les poussins, mini-poussins et baby, est quant à elle mixte.
Cette organisation permet de proposer dans chaque catégorie deux niveaux de pratique.

 

La volonté du club est de pratiquer au minimum en région pour le niveau 1.
Avec 149 licenciés dont 103 filles, le Taillan Basket est le club girondin ayant le plus important effectif féminin avec 101 licences de mois de 18 ans (de baby à U18)

 

L’effort sur le secteur féminin est historique pour notre association et nous amène à valoriser un accueil de qualité. Nous envisageons pour renforcer cette prise en compte des publics féminins jeunes de faire appel à un service civique. Cet effort relatif à la qualité de l’encadrement fait que nous avons besoin de renouvellement des acteurs. Nous formons et envoyons en formation au minimum 2 arbitres et 2 animateurs par an ce qui, nous l’espérons permet de maintenir la qualité du service.

 

L’objectif sportif peut s’exprimer de manière différente en fonction des catégories.
Pour l’équipe 1, participation au championnat de France afin de donner aux jeunes une image plausible.
Pour les équipes de jeunes, participation à minima au championnat région.

 

Pour l’école de basket au-delà des résultats il faut surtout élargir la base et se fixer comme objectif de début de saison 20 enfants par catégorie d’âge.

 

VOLET EDUCATIF

 

Le sport et la pratique de la compétition sont porteurs de valeurs et nous ne pouvons que les affirmer toutefois il est de notre devoir de veiller à combattre les dérives que cette activité, comme toute activité humaine, peut générer.

 

L’association se doit d’être au centre de notre action. L’objectif étant de faire participer le plus de personnes possible, au-delà de la simple pratique sportive, aux activités du club.

 

Chaque équipe est organisée autour d’un responsable qui doit veiller au respect des valeurs.
-          Respect des pratiquants et officiels en veillant à ce que les parents ne se transforment pas en « supporteurs »  inconscients.
-          Respect par les équipes, surtout en déplacement, de certaines consignes : être poli, être discret, rendre les équipements dans l’état où ils ont été fournis, éviter un gaspillage d’eau excessif, en bref bien se comporter.
-          Respect de soi même par l’adoption d’une diététique adaptée, et bien sûr par la non absorption de produits dopants.

 

Ces informations et recommandations sont faites à tous au cours de réunions d’équipes.
Au-delà de la pure pratique sportive notre association organise des manifestations destinées à réunir les membres au-delà des matchs.
-          Assemblée générale avec participation de plus en plus importante.
-          Bureau de l’association élargi aux responsables d’équipes (une fois par mois)
-          Repas et soirées pour tous, 2 fois par an
-          Fête du club
-          Tournoi du club

 

C’est sur ce volet socio-éducatif que nous devons progresser en effet, c’est la seule manière de lutter contre un effet « consommateur » des familles, dans la mesure où, le bon niveau des équipes attire des personnes ne résidant pas sur la commune.

 

VOLET SOCIAL

 

L’offre de pratique sportive sur la commune et les communes environnantes est variée et semble satisfaire les populations actuelles.
Par contre ces mêmes communes ont un taux de croissance très important et centré sur l’habitat social avec des populations en général plus éloignés des pratiques.
Pour s’approcher de ces nouvelles populations nous proposons avec l’appui de la collectivité locale des informations, stands, distribution de prospectus lors des manifestations locales.

 

L’accès aux pratiques est favorisé pour les personnes à revenus modeste par la mise en place d’une période d’essai à la pratique et ensuite un paiement échelonné de la licence et un tarif dégressif en fonction du nombre de licenciés de la même famille.

 

Nous devons tendre, compte tenu des équipements disponibles, à diversifier les lieux de pratique. Tout est concentré sur le stade municipal, et nous n’arrivons plus à animer les écoles de basket en périscolaire qui nous permettaient de transporter l’animation sur les lieux de vie.

 

Les écoles du Taillan implantées dans les quartiers principaux (du centre, de Germignan, de la Boétie, et du Bois des Ormes) possèdent toutes des terrains extérieurs de basket avec pour deux d’entre elles des préaux.

 

L’association autrefois organisatrice d’un centre de loisirs sportifs a eu 2 salariés qui animaient dans ces écoles.
Ayant transféré cette activité au service des sports municipal nous pensons salarier, à nouveau, un éducateur sportif en profitant des nouvelles mesures pour l’emploi des jeunes.

 

Concernant l’accueil des personnes en situation de handicap, nous avons intégré dans une équipes une jeune fille en situation de handicap mental qui participe à la compétition avec les valides. Nous sommes d’ailleurs en relation avec le comité départemental de sport adapté pour suivre l’expérience. Le projet du club étant bien sûr de poursuivre.

 

VOLET ECONOMIQUE

 

La situation économique du club est saine mais peu conforme à nos objectifs sportifs.
La progression sportive va entraîner un besoin en éducateur qualifiés de plus en plus grand.
Aujourd’hui et pour faire simple, le budget produits du club peut se diviser en trois secteurs, 1/3 de subvention, 1/3 du produit des animations, 1/3 de recette des utilisateurs.

 

Il y a peu de chance que le secteur des subventions soit à terme en progression mais plutôt en régression. La recette des utilisateurs et leur nombre compte tenu des installations disponibles ne peut pas non plus augmenter. C’est donc sur le secteur animations partenariats que nous devons progresser.

 

Actuellement le club dispose d’un bureau composé d’un président, d’une secrétaire, d’un trésorier, d’un correspondant et d’un responsable technique, cette formation pouvant s’élargir aux responsables d’équipe.
Le club dispose de 2 entraîneurs brevets d’état, 3 entraîneurs région, 2 animateurs et 3 animateurs en formation, avec en plus 3 arbitres et 1 en formation.

 

Dans ce domaine le progrès se fera en maintenant nos exigences sur l’obligation d’avoir chaque année 2 animateurs nouveaux et 2 arbitres nouveaux.
Pour augmenter le nombre de dirigeants nous comptons sur la mise en place des responsables d’équipes.

 

Le prix de la licence est de 140 euros.

 

Concernant les avoirs matériels du club, ils sont en nombre et bien entretenus que ce soient les ballons, petits matériels ou équipements.
Nous avons toujours eu à cœur et c’est aussi une valeur de ne pas gaspiller, de ranger, de ne pas perdre même si aujourd’hui  un ballon n’a plus la même valeur qu’il y a 40 ans.

 

Nous avons de la chance de disposer d’un équipement sportif en parfait état, puisque rénové, pour nous seuls ou presque ce qui nous permet de travailler dans des bonnes conditions.
L’essentiel du projet dans sa partie économique reste la recherche de partenaires privés et c’est un travail que nous devons faire.